Le portrait d’Anyssa

02 - toile anyssa

Crédit Photo: Anyssa Labrie-Roussel

Lorsque j’ai commencé à faire de la peinture, il était hors de question que je m’attaque à la représentation de visages. Cela me semblait trop complexe pour mes petites ambitions d’artiste autodidacte et la confiance ma manquait. Sauf que… j’ai vaincu ces craintes et je me suis lancée sur l’analyse des traits du visage humain. J’ai été séduite par l’interprétation du regard, par l’analyse des couleurs d’une chevelure, par la minutie incomparable que nécessite la traduction d’une émotion. Mais surtout, j’ai commencé à regarder le visage différemment. Avec ses ombres, ses couleurs, ses formes…

Et je suis tombée sur cette magnifique photo de la fille de mon amie Geneviève. La belle Anyssa, une ado aux yeux verts, à la crinière rousse et dotée d’une personnalité bien affirmée. Si elle savait comme je lui envie la couleur de ses cheveux! Moi, la nature m’a picotée de taches de rousseur, mais n’a fait son travail qu’à moitié… Je suis née avec une chevelure ordinairement châtaine que je pâlis depuis de nombreuses années. J’aurais tellement voulu être rousse! Alors, j’ai devant moi ce selfie d’Anyssa et il m’inspire….

L’angle du visage, la proximité du regard, ce plan serré (centré sur le visage) nous livre une part d’intimité qu’elle m’a prêtée, le temps de la réalisation de cette toile. Alors, j’ai analysé le selfie d’Anyssa. Ses yeux, verts au premier coup d’œil, contiennent également des pigments bleus et jaunes… Sa chevelure, rousse, s’est construite à coup de pinceaux de terre de sienne brûlée, sienne naturelle, orange, brossage à sec d’or empereur et des lignes grossièrement appliquée au couteau pour donner du mouvement, de la texture à cette superbe crinière. La photo surexposée donne une blancheur au visage et en atténue les ombres. Et les lèvres, pâles, ont été réalisées au pinceau éventail avec l’application d’un gel brillant pour leur donner un peu de volume.

J’ai opté pour le grand format, une toile galerie de 30 X 40 pouces, afin de créer un portrait figuratif, mais non réaliste. Mon objectif n’était pas de reproduire fidèlement chaque détail du visage d’Anyssa, mais d’en reproduire les points saillants afin de faire ressortir les couleurs qui illuminent la beauté de cette adolescente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s