Nostalgique assumée! – Partie 1

Que trouve-t-on dans un vide-grenier? Plein d’objets hétéroclites qui tentent de se trouver un deuxième foyer, mais aussi des objets qui ont une saveur de souvenirs irrésistible! Et voilà ce que j’y ai trouvé ce week-end : une collection de 18 magnifiques livres roses (dont un seul était abîmé) pour la modique somme de 10 dollars. Rien à se taper sur les cuisses, me direz-vous? Je vous le concède. Et à voir le visage de la personne à qui j’ai fait l’achat, ma pâmoison devant les livres de la Comtesse de Ségur ne fait pas l’unanimité! Mais bon… Pour moi, ça sent les souvenirs, ça me replonge dans mes premières lectures, celles qui ont fait de moi une passionnée des mots.

Mardi photo 2Et cette histoire d’amour entre moi et les livres de la dite comtesse, elle a une origine bien spéciale. J’avais peut-être 9 ou 10 ans et nous allions souper chez ma grand-mère maternelle à Dégelis. Souvent, nous trouvions le temps un peu long, parce qu’elle n’avait pas de jouet et qu’elle n’avait pas le câble. Elle habitait dans un 4 1/2, un HLM où il n’y avait pas d’enfant non plus. Mais cette fois-ci, elle me réservait une surprise de taille. Elle avait reçu une grande boîte remplie de livres. La plupart étaient des romans Harlequin, mais j’ai pu dénicher, dans cette romanesque avalanche, une série de livres roses qu’elle se fit un plaisir de me donner! Les petites filles modèles, Les malheurs de Sophie, Les deux nigauds, etc. J’étais folle de bonheur!

Dès mon arrivée à la maison, je les installai un par un dans la bibliothèque de ma cMardi photo 3hambre que mon père m’avait confectionnée : trois planches de mélamines soutenues par des blocs de ciment. Je ne me rappelle pas ce qu’il est advenu de ces livres lors de notre déménagement, mais je sais que j’ai perdu la trace de ces petites histoires que j’affectionnais tant. Sans doute que l’intérêt n’y était plus non plus rendue à l’adolescence.

Mais voilà que ces dernières années, je fouinais Ebay afin de trouver quelques exemplaires de cette collection. Les frais de transport sont souvent dissuasifs pour ce type d’achat… Alors, vous comprenez ma satisfaction lorsque je suis tombée face à face avec cette boîte qui les contenait tous! Je vais sûrement m’offrir une lecture nostalgique prochainement…

Nostalgique? Oui, je l’avoue… Je vis parfois dans le passé. Mais j’ai décidé de ne conserver que le meilleur de celui-ci. Merci mamie pour cette découverte qui m’a plongée dans l’amour des livres. Je les relirai à ta mémoire, assurément!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s