Les Correspondances – Visions plurielles du réel

Crédit-photo: © Holly King. Delicate Portal (from the series Twisted Roots), 2008.

Le Musée du Bas-St-Laurent – Rivière-du-Loup

  • Exposition Les Correspondances, jusqu’au 10 janvier 2016.

Vous cherchez quoi faire en ce samedi d’automne?  Depuis vendredi, le 16 octobre, le Musée du Bas-St-Laurent vous présente l’exposition Les Correspondances, une exposition itinérante composée d’œuvres d’artistes québécois et canadiens ayant marqué la scène artistique et tirées de la collection du Musée du Bas-Saint-Laurent, s’échelonnant sur plusieurs décennies d’art contemporain. D’abord présentée au Musée historique du Madawaska, elle s’offre maintenant à la population du Bas-St-Laurent dans sa version complète jusqu’au 10 janvier 2016. J’ai assisté au vernissage de l’exposition ce jeudi afin de vous livrer mes premières impressions sur cette expérience visuelle inédite.

D’entrée de jeu, une magnifique œuvre photographique macroscopique de l’artiste Holly King et quelques vers de Baudelaire:

La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles;

L’homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l’observent avec des regards familiers.

(Correspondances, Charles Baudelaire)

Photo: Didier Ouellet

Photo: Didier Ouellet

Ces éléments suffisent à nous plonger dans cette exposition qui se joue de notre interprétation du réel. Ce qui l’est, ce qui ne l’est pas, ce que l’on en perçoit. Les œuvres se succèdent et se distinguent telle une présentation de symboles unique qui vient questionner nos perceptions habituelles. Chaque œuvre peut être interprétée selon vos référents personnels dans une profonde réflexion sur votre propre interprétation du réel, légèrement biaisée par l’approche de chaque artiste. Et vous avancez dans cette exposition comme si vous passiez à travers une forêt de symboles… Chaque artiste part d’un point qui vous semble familier, manipulé avec doigté selon le médium privilégié.

Des photographies aux références subtiles, des tableaux peints à l’acrylique ou des techniques mixtes, des sculptures de bois, de cuivre ou d’aluminium, des gravures sur bois, sur pierre, des dessins au crayon : les médiums utilisés sont très variés. Pour profiter pleinement de cette visite, certaines œuvres se doivent d’être observées minutieusement afin d’en déceler le processus créatif…  Les traits, les matériaux, les modulations de la couleur. Les textes qui accompagnent les œuvres nous pistent également sur l’angle adopté par l’artiste dans son exploration du réel, sans oublier les titres évocateurs ou mystérieux qui viennent questionner nos interprétations personnelles.

Photo: Didier Ouellet

Photo: Didier Ouellet

Visitez cette exposition avec l’esprit ouvert afin d’en retirer le maximum de plaisir!  Ne manquez pas cette occasion de vous offrir un arrêt dans le temps et laissez-vous transporter dans ces Correspondances d’où jaillit une liberté créatrice fascinante!

Exposition : Les Correspondances – exposition itinérante & collective.  Commissaire : Rébecca Hamilton

Site web du musée : mbsl.qc.ca. Heures d’ouverture (automne-hiver): du mercredi au dimanche, de 13h à 17h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s