Explosion nocturne: toile abstraite.

Je vous présente Explosion Nocturne, une toile abstraite que j’ai réalisée pour mon propre décor. Une large pièce de 48 pouces de largeur par 36 pouces de hauteur sur laquelle je travaille depuis des mois!  Je dis des mois parce que…  mon idée de départ était bien différente de cet aboutissement. Après avoir peint, repeint, ajouté des couches de pâtes de structure… j’ai arraché la toile et conservé le cadre pour recommencer à zéro!  Quand l’inspiration bloque et qu’il n’y a plus rien à faire, que le résultat nous fait soupirer, mieux vaut parfois se résoudre à repartir de zéro.

C’est ce que j’ai fait et je ne le regrette pas!  Pour réaliser cette toile, j’ai d’abord créé un fond en faisant un collage de papier de soie à l’aide de Mod Podge, en prenant bien soin de laisser une voie libre pour mes lignes verticales et horizontales  qui forment l’éclat de l’explosion. J’ai peint le fond en peinture acrylique mauve et j’ai ensuite ajouté une couche de médium de craquelure le long de ces deux lignes préalablement peintes en noir. Par la suite, j’ai enchaîné des superpositions aléatoires de mauve, de blanc, d’argent…   et finalement, de jaune (un conseil de mon copain!) pour ajouter une touche de luminosité. Et voilà!

Cette toile surplombe le foyer de notre salon et vient contraster, de son style contemporain, avec l’allure champêtre de notre mur de bois. C’était l’objectif : casser l’aspect rustique (malgré lui) de notre décor.  J’ai aussi donné suite à une autre toile que j’avais réalisée au printemps dernier en reproduisant cette explosion lumineuse d’une autre façon… en me l’appropriant, finalement.

20151124_091229Ce qui est intéressant de la peinture abstraite, c’est qu’elle fait jaillir des formes et des représentations issues de notre moi profond…  Ces jeux de matières créent souvent des effets inattendus. Dans ce cas-ci, ce sont les nervures mauves-grises qui descendent jusqu’au centre de l’explosion…  On dirait des artères qui entourent le cœur de ma toile (voir le gros plan ci-haut). Des artères protectrices ou des artères gonflées de colère?   Seul mon inconscient le sait…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s