Le Festival Vues dans la tête de Micheline Lanctôt

J’adore le cinéma québécois! Depuis mes années de cégep où j’ai pu découvrir les rudiments de base de l’art cinématographique à travers quelques cours optionnels destinés à nourrir ma curiosité. Depuis mes études universitaires où j’ai participé, le temps d’un été, à une publication qui faisait la couverture du Festival des Films du Monde, où j’ai pu assister à des visionnements de presse, bien installée à quelques bancs des René Homier-Roy et Francine Gimaldi, pour les premières de films tels que : Le Vent du Wyoming d’André Forcier, Le Petit Musée de Velasquez (avec LALALA Human Steps) de Bernar Hébert ou Les Seins dans la Tête de Mireille Dansereau.

Pendant quelques années, j’ai dû limiter mes visites au cinéma en privilégiant les sorties familiales afin d’initier mon fiston au plaisir du cinéma-pop corn, mais malgré cette absence passagère, je n’ai pas perdu ce goût du cinéma de chez nous. Et, chaque fois que je m’installe dans le confort du Cinéma Princesse pour une sortie «à moi de moi», je choisis les productions québécoises : 1987, Mommy, Ego Trip, Le Mirage… Bref, j’aime me faire raconter des histoires auxquelles je m’identifie. Des histoires qui véhiculent mon langage, mes paysages et la société dans laquelle j’évolue. J’aime rire, pleurer et sacrer en mode 100 % Québec.

Cinéma façadeEt voilà qu’ici même, à Rivière-du-Loup, se dessine de façon de plus en plus grandiose un événement qui, pour la 4e année, met en vedette la richesse de notre cinéma! Un événement accessible à tous, une grande fête du cinéma où le commun des mortels peut s’initier aux dessous du 7e art! Vous aimeriez apprendre quelques rudiments du montage? Vous initier à la caméra et à la prise de son? Discuter avec des réalisateurs et comprendre leur travail? Des ateliers, des classes de maître, des discussions après-films et des tables rondes s’offrent à vous! Vous aurez même l’occasion de croiser la cinéaste et comédienne Micheline Lanctôt (que plusieurs connaissent pour son rôle d’Élise dans Unité 9) qui prend la tête d’affiche du Festival Vues dans la tête de… pour l’édition 2016.

Du 5 au 7 février, osez franchir la porte du Cinéma Princesse et plongez dans le merveilleux monde du cinéma québécois! Des courts-métrages, des discussions avec certains réalisateurs, un spectacle jazz à la Microbrasserie Aux Fous Brassant le samedi soir et la projection de longs-métrages de grande qualité tout au long du week-end dont :

  • Guibord s’en va-t-en guerre, un film de Philippe Falardeau, mettant en vedette Patrick Huard et Suzanne Clément.
  • Arwad, réalisée par Samer Najari et Dominique Chila, avec Ramzi Choukair, Fanny Malette et Julie McClemens.
  • Autrui, un film de Micheline Lanctôt, avec Robin Aubert et Brigitte Pogonat.
  • La gang des hors-la-loi de Jean Aubry. Présentation familiale gratuite.
  • Transatlantique, un essai documentaire réalisé par Félix Dufour-Laperrière.
  • L’Ange-Gardien, un drame de Jean-Sébastien Lord avec Marilyn Castonguay et Guy Nadon.

À cela s’ajoute la présentation de films de l’École des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup ainsi que des courts-métrages gagnants du concours « Ville et villages en images ». Pour consulter la programmation complète du festival et l’horaire de diffusion des films, visitez le site vuesrdl.com. Vous pourrez également vous procurer le laisser-passez au coût de 30 $ qui vous donne accès à toutes les projections et tables rondes de l’évènement.

Début Soirée de courts

L’art cinématographique… mystérieux et fascinant! Pour nous, simples spectateurs, le plaisir consiste à se délecter d’une histoire, d’images et d’émotions le temps d’un visionnement. Pour ces artistes au service de notre imaginaire, ceux qui jouent, filment, réalisent, montent, créent, etc., il s’agit d’un travail de moine où le moindre détail est calculé, où l’on vit à la seconde près. Beaucoup d’argent, d’efforts et de passion. Le cinéma québécois mérite donc d’être célébré en grand. Alors qu’autrefois, nos artisans se débattaient comme des diables dans l’eau bénite pour rivaliser avec les productions américaines, on peut dire aujourd’hui que leur travail a porté fruit. En plus d’avoir gagné le cœur de son peuple, notre cinéma nous gorge de fierté en se pavanant sur la scène des plus grands festivals du monde.

Vues dans la tête de Micheline Lanctôt, un événement louperivois que l’on se doit d’honorer! D’ailleurs, je vous invite à suivre mon blogue tout au long de l’événement. Je ne manquerai pas l’occasion de vous faire part de mes découvertes… et de ce qui se passe dans ma tête pendant cette expérience enrichissante!

vuesrdl.com

Crédit photos: Agence MAD de Rivière-du-Loup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s