Une histoire de port de mer

Observer le fleuve avec un regard de passionné : monsieur Louis D’Amours s’y est dévoué entièrement au cours des 20 dernières années! Installé derrière son appareil-photo, il a capturé plus de 1000 clichés de navires entrant et sortant du port de mer de Gros-Cacouna et ce, par pur plaisir. Il suffit d’une rencontre fortuite avec certains administrateurs du Centre d’archives de la région de Rivière-du-Loup pour que le projet d’une exposition sur ce port de mer régional se mette en branle.  Celle-ci, intitulée Le port de mer de Gros-Cacouna et la voie maritime du Saint-Laurent, vous est présentée depuis le 21 janvier et jusqu’au 27 mars 2016 dans le foyer d’exposition du Centre Culturel Berger de Rivière-du-Loup.

20160121_180520

En tant que « rouage incontournable pour le développement économique de notre milieu », le Port de mer de Gros-Cacouna est un sujet d’exposition qui permet de fouiller allègrement dans les archives de notre région. Des articles de périodiques, des artéfacts, des images vidéo concernant sa construction et surtout, les photographies de monsieur D’Amours, en font une présentation dynamique et fascinante pour de nombreuses générations.

Lors du vernissage, j’ai d’ailleurs discuté avec monsieur Réjean Massé, l’un des fondateurs de la firme d’ingénierie Copac inc. ayant participé à la construction de ce port de mer qu’il qualifie « son bébé »! Visiblement, cette exposition rappelait de précieux souvenirs à cet homme qui travaille toujours dans le domaine maritime et, sans aucun doute, que le Port de mer de Gros-Cacouna fût l’une des réalisations à laquelle il est le plus fier d’avoir collaboré. Il faut dire que l’immensité du fleuve et la puissance de celui-ci convertit le moindre défi s’y rattachant en réussite majestueuse, génératrice de souvenirs pour tous ceux ayant été témoin de l’avènement.

Ce fût d’ailleurs un travail de longue haleine! En effet, les dirigeants de la Chambre de Commerce de Rivière-du-Loup ont établit les premiers contacts avec le gouvernement fédéral afin d’obtenir ce fameux port de mer en eaux profondes en 1897. Ce n’est qu’en 1965 que débuta l’aménagement de la chaussée reliant la 132 au site portuaire et, après plusieurs années d’efforts sans nouvelles encourageantes, les travaux n’ont réellement débuté qu’en 1979 suite à un investissement totalisant 34 millions et demi de dollars. Les travaux ont été complétés à l’hiver 1980 et l’ouverture officielle du port de Gros-Cacouna fût célébrée le 7 juin 1981. Vous pourrez découvrir les détails exacts des pourparlers de cette grande expédition en consultant le pamphlet de l’historique du port de mer qui accompagne l’exposition.

Vous aurez également le loisir d’admirer les photographies où sont représentées des navires transportant de multiples marchandises (pièces d’éoliennes, vermiculite, papier, etc.), des brise-glaces, des remorqueurs, des navires arrivant de partout dans le monde (Suède, Allemagne, Libéria, etc.), des photographies qui ont été prises au cours des 2 dernières décennies. Que vous soyez ou non passionné du domaine maritime, vous ne pourrez faire autrement que d’admirer tout le chemin parcouru par ces rêveurs grâce à qui nous pouvons aujourd’hui bénéficier d’un port de mer ayant servi, et servant encore, au transbordement d’un nombre incalculable de marchandises.

Rendez hommage à ces bâtisseurs, à la passion de monsieur D’Amours ainsi qu’au travail gigantesque du Centre d’archives de la région de Rivière-du-Loup pour mener à bon port cette exposition digne d’intérêt!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s