Ça slam pour toi, Rivière-du-Loup!

Réglons la question en partant : le slam, ce n’est pas du rap! En effet, il y a un monde qui sépare le slam du rap, même si notre réflexe premier s’avère de comparer les deux genres. Dans le slam, tout repose sur la force du texte et le talent de l’orateur. Pour le rap, on s’appuie sur la sonorité des mots, le rythme et la musique. C’est réglé? Alors maintenant, parlons de slam, puisque des soirées de slam se déroulent présentement à Rivière-du-Loup. Le saviez-vous?

Nouveau genre poétique, le slam réfère à l’art oratoire, à une poésie que l’on qualifie d’urbaine. L’idée d’origine du slam étant de « rendre les lectures poétiques moins ennuyeuses », celui-ci se rapproche beaucoup plus du monologue. Humoristique ou dramatique, souvent revendicateur, le texte prend vie d’après le ton de la voix, les gestes, l’expression du visage.

Les règles du slam sont simples. Il est ouvert à tous. Votre texte peut traiter de n’importe quel sujet et être lu dans le style et la langue de votre choix. Sur scène, votre passage est limité à un texte à la fois, pas de musique ni accessoire, ni costume, ni décor, ni mise en scène extérieure. Votre texte doit être original et d’une durée maximale de 3 minutes. La performance repose sur les mots, la façon de les enligner (lire, chantonner, murmurer, hoqueter, etc.) et la relation qu’a le slammeur (ou la slammeuse) avec ses spectateurs.

Le slam vient de loin… mais il est arrivé au Québec, à Montréal, en 2006 et c’est en 2007 qu’a été fondée la Ligue québécoise de slam afin d’encourager les régions à adhérer à ce nouveau mouvement artistique où la liberté d’expression figure à titre de reine mère. Ici même, à Rivière-du-Loup, c’est en 2015 que l’organisme Sparages a décidé de former sa propre cellule de slam.

Pour assister ou participer à ces soirées où la poésie et le verbe sont à l’honneur, pas de besoin de s’inscrire à l’avance! Rendez-vous simplement au Super Bar, situé sur la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup, ce jeudi 11 février à compter de 20 h où se tiendra la prochaine soirée de slam. Coût d’entrée minime de 3.00 $. Pour plus d’information et pour vous tenir au courant des prochaines Soirées Slam, visitez la page Facebook de Slam Rivière-du-Loup.

Voici une performance de la slammeuse québécoise Marie Beauchesne (Venir au monde, 2014) qui vous donnera peut-être le goût de découvrir cet art de la scène qu’est le slam, que ce soit en tant que spectateur, ou encore, comme slammeur (se)!

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s