Le présent.

20171128_200005Un enfant qui déballe un cadeau. L’excitation à son summum. Dans cet instant précis se dévoile une émotion liée à l’anticipation du trésor caché dans cette jolie boîte bien emballée. Il faut se rappeler nos souvenirs d’enfance pour se remémorer la hâte qui grimpe au fur et à mesure que nos doigts déchirent le papier. Prendre le temps de savourer ce moment en décachetant chaque repli un par un? Jamais!  C’était vite, vite, vite… que je sache enfin ce qui s’y trouve!

On essaie de se détacher de l’esprit matérialiste de notre époque. On se confond en zénitudes diverses pour éviter de se laisser contaminer par tout ce qui brille… comme une pièce de monnaie nord-américaine. Ce rêve d’abondance où les billets tombent du ciel et se transforment en possessions définies par les tendances de l’heure. À chaque époque son interprétation du luxe. En 1984, c’était de posséder un magnétoscope VHS. Aujourd’hui, c’est quoi? Avoir un drone?

Sommes-nous trop attachés à ces valeurs matérielles ou se définit-on par elles?  Notre téléphone intelligent nous suit partout, avec un retentissant rappel à chaque fois qu’un objet en spécial se pointe sur l’application Wish!   Souhaite-t-on vraiment posséder tous ces gadgets dont le prix régulier n’est qu’un subterfuge abominable!

Parce que les prix réguliers, ils se déguisent en vendredi noir qui, lui, se transforme en samedi et en dimanche noirs parce que finalement, c’est un week-end complet de spéciaux pour un événement d’une journée…   Celui-ci sera, bien sûr, suivi du cyberlundi…  Des spéciaux des fêtes, du boxing day, de la vente de janvier. Des inventions contemporaines de notre société de consommation!

Le prix régulier, où se cache-t-il sous toutes ces couvertures de rabais? Il est comme le présent : une éphémère  illusion de génie. On croit le déceler, le toucher…  et pouf! Il explose et déploie ses artifices! Le voici chose du passé, un cadeau déballé,  une enveloppe décachetée qui n’a plus rien de mystérieux. Alors, où est-il ce fameux cadeau qui se savoure à la seconde près?

Si je pouvais m’asseoir à côté de la petite fille en train de déballer les nombreux cadeaux reçus à tous ces anniversaires, ces réveillons et ces occasions spéciales, je lui chuchoterais à l’oreille : « Prends ton temps, petite. Ferme les yeux et savoure le plaisir de l’attente. Quel objet se cache dans cette jolie boîte? Tu ne le sais pas encore, mais c’est une promesse colorée, invitante dont le plaisir te filera entre les doigts.  Ton cadeau, c’est le présent. »

Et sa valeur ne se perdra jamais dans les méandres des rabais.

P.S. Pour ceux qui se le demandent: sur la photo, c’est bien moi! 🙂

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s