Plus intéressante que l’art!

La nouvelle exposition du Musée du Bas-St-Laurent s’intitule : L’art c’est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art – Robert Filliou. Elle réunit les œuvres de 16 artistes du regroupement Voir à l’Est / Art Contemporain sous la coordination de Michel Lagacé. Pour chacun, leur vision personnelle de la célèbre formule de Robert Filliou s’exprime à travers une œuvre unique, qui se distingue dans cette diversité étonnante de déclinaisons. Sculpture,  photographie, impression numérique, vidéo, peinture, installations, assemblages, poésie…  Il en résulte une exposition dynamique qui génère une panoplie d’émotions.  Et c’est d’ailleurs l’objectif de Voir à l’Est: susciter, provoquer…  éblouir!

Comment vous décrire cette exposition sans tout vous révéler?  Quelques mots sur chaque œuvre vous donneront peut-être envie d’aller constater sur place l’originalité avec laquelle les artistes de Voir à l’Est / Art Contemporain ont interprété le thème du projet. Commençons par la première œuvre située à votre gauche…

Il s’agit d’un triptyque réalisé par Michel Asselin qui vous présente le bonheur de souvenirs d’enfance retrouvés. Ensuite, Denis Beauséjour vous plonge dans la spirale de l’existence avec une installation majestueuse qui nous rapproche de la nature, ses bois et ses vents. Les deux œuvres de Michel Lagacé présentées sont constituées d’images épinglées. L’une, gigantesque, présente des impressions offset de littérature sur l’art où s’intègrent des symboles et des figures baroques et l’autre, de personnages anonymes timbrés inspirés de L’Étranger de Camus. Dory’s Tremblay nous offre ses techniques mixtes où sont représentées les étapes de la relation amoureuse, des chuchotements poétiques à la création du lien dur comme le roc.  De son côté, Youri Blanchet nous livre sa « quintessence de la vie » : l’orgasme duquel il présente un portrait chaleureux, où s’amalgament le rythme des pulsations cardiaques et sa vision du bien-être ultime du sujet.

20160117_142449

©Youri Blanchet – La quintessence de la vie dans l’art.

20160117_143502

©Édith Croft – La cueilleuse de l’onde.

Face à ce tableau, une citation poétique a été peinte sur le mur par son auteur, Jacques Thisdel, un extrait de son recueil intitulé Roses. Une vidéo de la photographe Pilar Macias nous présente une chorégraphie de photos défilant afin de nous raconter une histoire de Corps Identitaires.  Une sculpture d’Édith Croft attire immédiatement le regard : une magnifique sculpture-fontaine, La cueilleuse de l’onde, qui représente le corps de la femme, « le cycle de l’eau et de la vie comme un éternel recommencement », originellement conçue pour être installée à l’extérieur.  Sur le mur du fond de la salle d’exposition, des boîtes sont installées sur le mur. Dans chacune, une feuille colorée chiffonnée.  Le tout pour former une œuvre dont voici le titre : « J’ai mis en boîte 92 artistes, pouvez-vous deviner lesquels? ». Fascinante et amusante, l’œuvre traduit à merveille l’humour naturel qui émane de l’artiste Raymonde Lamothe.

20160117_143529

@Raymonde Lamothe – J’ai mis en boite 92 artistes, pouvez-vous deviner lesquels?

De son côté, Fernande Forest a interprété le thème de l’exposition en assemblant plusieurs cadres carrés où figurent des photographies, des ombres, des dessins, des parties du corps plongées dans l’eau automnale d’une rivière, un lien entre la nature et le corps, la sensualité, l’art. Une installation de Louis-Pier Dupuis-Kingsbury réunit cadres, châssis et peintures à l’acrylique, une allusion visuelle au plaisir de créer, à l’émotion vécue lors de la création d’une œuvre. Le photographe François Gamache nous présente une magnifique photographie noir et blanc d’un enfant, inspirée du petit garçon en lui, Lost in transition. Mona Massé nous livre un assemblage de 70 œuvres à l’acrylique disposées sur panneau de bois où elle partage ses carnets de voyage, son ile intérieure.  Sylvie Pomerleau nous présente trois grands tableaux inspirés de son regard sur le paysage qui l’entoure, de superbes toiles où l’acrylique et le collage se fondent l’un dans l’autre. Une sculpture tirée d’une impression 3D – fascinante- réalisée par Rino Côté et 4 œuvres de Frédéric Henri complètent l’exposition, soit des formes sur pièces de fer vernies, une toile à l’acrylique où le souci du détail étonne ainsi qu’une impression numérique surréaliste qui nous présente un portrait de famille « choc ».

20160117_143549

©François Gamache – Lost in transition… et son généreux modèle!

Des points de vue différents qui nous dévoilent le potentiel de l’imaginaire de ces artistes! Lors du vernissage, la plupart des protagonistes de l’exposition étaient présents afin de nous présenter leur univers artistique et la façon dont ils ont représenté le thème L’art c’est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art.   D’ailleurs, le nombre de personnes à s’être déplacées pour l’événement est plus qu’honorable. Question de rendre hommage au sujet, disons qu’il y avait de l’art et de la vie au Musée du Bas-St-Laurent en cet après-midi enneigé du dimanche 17 janvier!

L’exposition vous est présentée jusqu’au 6 mars prochain. Ne manquez pas cette occasion de vous connecter avec ce regroupement d’artistes qui nous démontre que l’expérience de la création exacerbe la vie. L’inspiration artistique illumine l’existence de l’artiste. Le processus de la création constitue le leitmotiv qui l’anime, le temps de la réalisation de l’œuvre. Et pour le spectateur, l’art s’imprègne dans le regard pour provoquer une émotion. Peut-on mieux profiter de la vie en laissant l’art y entrer? Chose certaine, cela la rendra toujours plus intéressante…  Offrez-vous la liberté de l’expérimenter!

20160117_143314

©Fernande Forest – L’eau clipote et clapote: le cœur s’agite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s