À la rencontre de Jeannine…

Je me rappelle, comme si c’était hier, de cette première journée de cours de mon secondaire 3. Plus précisément, le cours de français qui était à mon horaire. Premièrement, nous entrons dans une classe où les bureaux sont disposés en cercle. Et il y a Jeannine Viel, notre enseignante, qui s’assoit parmi nous. C’est à ce moment que les travaux sont devenus des projets, que l’enseignement est devenu un échange, que mon choix de carrière s’est dessiné. Je désirais faire honneur à cet amour de la langue française qu’elle savait si bien nous communiquer!

Jeannine Viel, c’est une communicatrice hors pair. Aujourd’hui à la retraite de son métier d’enseignante, elle n’en demeure pas moins « hyperactive » dans la sphère communautaire témiscouataine! Impliquée de part et d’autre, cette femme dynamique et appréciée de tous se veut l’instigatrice d’un nouveau concept qui, encore une fois, vise à enrichir le milieu témiscouatain.

Ce concept, il s’intitule « Jeannine rencontre… ». Un vendredi par mois, elle rencontre une personne impliquée dans le milieu devant public. Elle l’invite d’abord à nous communiquer son univers et ses réalisations, tout en installant un climat propice à l’échange, à la discussion. La rencontre se déroule au Beaulieu Culturel du Témiscouata dans la formule 5 à 7 où des bouchées de type « tapas » sont offertes au coût minime de 7 dollars. La rencontre en soi est gratuite.

Les gens s’amènent dans la salle de spectacle spécialement aménagée en salon pour l’occasion. Deux fauteuils trônent à l’avant, entourés de causeuses, de fauteuils et de chaises où les gens pourront s’installer confortablement. La rencontre s’amorce avec l’invité, mais rapidement, cette présentation prend une forme interactive. Le public se laisse gagner par la simplicité de l’animatrice et le charisme de son invité, et n’hésite pas à prendre la parole, ce qui contribue aisément à donner le sens désiré à l’événement « Jeannine rencontre… ».

13016615_10153874026899193_1082737618_o

J’ai assisté, le 8 avril dernier, à la deuxième édition de ces rencontres où Jeannine Viel recevait Sébastien Ouellet. Début quarantaine, Sébastien fût, il y a quelques années, un de ces fiers jeunes à revenir en région. Plus encore, c’est lui aujourd’hui qui invite les jeunes familles à revenir au Témiscouata, en tant qu’agent de migration pour Places aux Jeunes Témiscouata, en organisant des séjours exploratoires, une opération de grande séduction qui leur présente les plus beaux attraits de la région. Il est également conseiller municipal pour la ville de Témiscouata-sur-le-Lac. Nous avons donc réalisé un voyage fort intéressant dans la vie de Sébastien : l’artiste de théâtre (Cabano P.Q.), le musicien (incluant une prestation musicale accompagnée de Sylvain Lacroix) et, bien entendu, son implication dans le milieu témiscouatain, du plus jeune âge à aujourd’hui. Sa jeunesse, ses influences, ses études… L’invité se livre et le public commente !

Jeannine guide la discussion en laissant le droit de parole ouvert! Et la magie opère… La rencontre se prolonge, au grand plaisir du public, qui en redemande! De mon côté, j’avoue que j’ai passé un agréable moment, souvenirs de jeunesse inclus (je connais Sébastien depuis plus de 20 ans)! Et l’objectif derrière tout ça? Se réunir pour discuter de l’avenir en région, mais aussi, Jeannine insiste sur le fait que « derrière chaque réussite, il n’y a pas de chances ni de hasard, que des rencontres »…

Vous désirez assister à la prochaine édition de « Jeannine rencontre »? Celle-ci se tiendra le vendredi 13 mai prochain. Suivez la page Facebook du Beaulieu Culturel du Témiscouata pour ne rien manquer. Pour ce qui est de l’invité, Sébastien Ouellet, vous pourrez le voir, ainsi que ses comparses, lors de l’ultime représentation de la pièce Cabano P.Q. du samedi 14 mai dès 20 h en ces mêmes lieux.

Crédit-photos: Merci à Mélanie Dumont du Beaulieu Culturel du Témiscouata, l’auteure des photographies accompagnant cet article.

Une réflexion au sujet de « À la rencontre de Jeannine… »

  1. Tu parles d’une bonne idée ! C’est vraiment génial cette idée d’inviter des gens et d’en faire un bref «party-rencontre» d’ordre culturel et social. Pour moi, le Témiscouata a été très important dans ma vie. C’est l’endroit où ma mère est née, c’est l’endroit qui, tout jeune, m’a inspiré et m’a donné le goût de vivre un jour à la campagne, après avoir vécu pendant 48 ans dans la ville de Québec. À tous les étés, j’allais passer et vivre du temps dans les magnifiques et libertés que me rendait le rang 2 de Le Jeune… R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s